Airwear, le verre écoresponsable

17 Juin 2019 | Essilor

4 petits pas pour vous, un grand pas pour la planète

Vous le savez, nous n’avons qu’une seule planète et il est de notre devoir d’en prendre soin. Nous vous présentons quatre trucs faciles à intégrer à votre routine. Humains et entreprises doivent s’unir et poser des gestes respectueux de l’environnement afin de léguer une planète en santé aux générations futures. Essilor ne fait pas exception. Au Canada par exemple, nous investissons chaque année dans de nouveaux équipements afin d’améliorer nos processus en laboratoire et réduire drastiquement notre consommation d’eau. Aussi, nous portons une attention particulière aux eaux usées afin qu’elles soient propres lorsque rejetées.

Des voyages plus sages

Soyez touriste dans votre propre province. Afin de réduire votre empreinte environnementale, optez pour une destination voyage locale. Le Canada est un vaste territoire offrant des paysages à couper le souffle et une foule de villages à découvrir. En plus, c’est bon pour l’économie locale ! Bref, le simple fait de ne pas prendre l’avion lors de vos prochaines vacances réduit de beaucoup la pollution de l’air. Peu de gens le savent, mais l'avion est le moyen de transport le plus polluant. Il émet trois fois plus de gaz à effet de serre que la voiture. Alors, troquez votre passeport pour une carte routière canadienne !

Des produits d’ici

Vous l’entendez depuis quelque temps maintenant, mangez local. Les bénéfices se feront sentir autant sur votre santé physique que sur l’économie locale et l’environnement. C’est un cercle vicieux ! En limitant la pollution par le transport d’aliments ou de quelque produit que ce soit, l’air sera plus pur. Un autre pas vers un bien-être planétaire. Côté nourriture, il faut changer de mentalité et manger les fruits et légumes de saison. Du moins, en prendre conscience et réduire sa consommation de produits exotiques. Côté bijoux et accessoires, nos artisans québécois débordent d’imagination et offrent tout ce dont vous avez besoin. Et lorsque le produit n’est pas trouvable dans la province, ouvrez légèrement vos horizons et regardez sur le territoire canadien. Et lorsque vous magasinez vos produits, informez-vous sur la provenance de ceux-ci, et ce, dans toutes les sphères de consommation. Qu’en est-il de vos verres ? Saviez-vous que les verres de prescription Essilor distribués au pays sont faits au Canada ?

Adieu plastique !

Une bouteille de plastique prend 400 ans avant de se désintégrer. Alors, lorsque c’est possible, évitez le plus possible toute forme de plastique. Une façon simple de réduire la consommation de plastique est d’éviter le suremballage. Des sacs individuels dans une boîte, c’est non ! Rappelez-vous que chaque achat est un vote. Pensez à tous vos articles du quotidien. Est-ce qu’il y en a certains qui pourraient être remplacés par une option plus écologique ? On parle beaucoup des sacs d’épicerie et des bouteilles d’eau réutilisables, mais il y a tant d’autres objets. Remplacez vos sacs à collation à utilisation unique par des sacs à collation multi-usages et vos cotons-tiges plastiques par ceux en carton.

Plus vert… jusqu’au bout du nez !

C’est possible de faire un choix respectueux de l’environnement lorsque vous choisissez une monture et même de nouveaux verres. Les verres en polycarbonate Airwear® d’Essilor, faits de matière recyclable à 100 %, sont 12 fois plus résistants que des verres standards. C’est la solution ultralégère, ultrarésistante et ultraverte ! Ce n’est pas tout ! Au niveau de la production des verres en usines, les traditionnelles insertions de plastique qui servent à protéger les verres pendant le transport ont été remplacées par des cartons 100 % recyclables, réduisant de 230 tonnes par année la consommation de plastique. Pour couronner le tout, la consommation d’eau lors de la fabrication des verres Airwear est optimisée. L’eau est recyclée à d’autres étapes de fabrication, ce qui réduit significativement sa consommation.

Portez une attention particulière à votre routine et voyez ce que vous pouvez changer. Pourquoi ne pas vous lancer le défi de changer un geste par semaine et de le rendre plus écoresponsable ? Ne pas prendre la voiture, lorsque non nécessaire. Fermer les lumières des pièces non utilisées. Se faire des lunchs zéro déchet. Acheter des produits en vrac en utilisant des contenants que vous avez à la maison…

Passez le mot ! Rien n’est plus puissant que la force du nombre. Et n’oubliez pas de partager vos solutions à votre entourage !

Je partage cette nouvelle